Poudre Henné

40,00 Dh

Les bienfaits du henné sont innombrables. Purifiant pour la peau, les cheveux, le cuir chevelu, colorant pour l’épiderme et la chevelure, il se plie à de nombreuses recettes de cosmétiques que l’on peut faire à la maison, pour s’accorder un soin naturel comme en institut.

Appelée  »plante du paradis ». Le henné est une petite plante dont les feuilles une fois séchées et réduites en poudre servent de teinture. On l’appelle aussi mehndi, anella, henni…utilisée le plus souvent pour se colorer les ongles, se faire des tatouages. En marge de son usage esthétique, le henné possède également des vertus thérapeutiques innombrables souvent ignorées du grand public.

Description

Bienfaits et utilisations :
– Le henné naturel (colorant) Tazarine (ville du Maroc) marocain s’utilise traditionnellement pour fortifier, assouplir, donner du volume, épaissir et colorer les cheveux mais aussi pour réaliser des tatouages temporaires à la seringue et des soins de la peau comme par exemple le bronzage au henné à base de savon noir.
– Ce henné 100 % naturel sans sels métalliques est très connu pour les cheveux : il est très bénéfique autant pour les soigner que les colorer : vous pouvez obtenir une couleur ou des reflets chauds plus ou moins intenses selon votre base de départ allant du cuivré au rouge en passant par l’acajou.

Les résultats dépendent aussi de la prise du henné et du temps de pause mais il faut savoir qu’il est difficile de les connaître d’avance car une coloration végétale en une application n’est pas aussi « précise » qu’une coloration chimique.

L’avantage principal du henné c’est qu’il apporte un soin extraordinaire aux cheveux, il est d’ailleurs recommandé aux cheveux fatigués, ternes, fins et plats.

Il peut s’utiliser seul ou mélanger à d’autres poudres et fleurs selon le soin et les reflets recherchés (poudre de clous de girofle, poudre d’écorce de grenadier, fleurs de camomille allemande séchées, fleurs d’hibiscus séchées etc) mais aussi à des actifs hydratants et nourrissants (glycérine végétale, huile de henné, huile de camomille etc).

Il est cependant conseillé de ne mettre qu’un peu d’huile par rapport aux autres ingrédients du mélange (certaines n’en mettent pas du tout) car l’apport de « gras » peut empêcher la prise du henné au niveau couleur.